L’avenir des entreprises : vers une organisation apprenante ?

image description

L’avenir des entreprises : vers une organisation apprenante ?

Pour que les processus d’innovation s’accélèrent, les entreprises doivent mettre à jour leurs connaissances et leurs compétences dans des délais proches du temps réel afin de rester compétitives et attractives. Par conséquent, et grâce à la Loi sur l’avenir professionnel de 2018, l’organisation apprenante est plus pertinente que jamais.

Définir une organisation apprenante ? Pour la Harvard Business Review, en 1993, elle constituait ” une organisation en mesure de produire, de se procurer et de transmettre des connaissances et de changer son comportement dans le but de se conformer aux nouvelles connaissances et tendances. Favoriser le développement de l’innovation, demeurer compétitif et attrayant pour les nouveaux talents… La société se tourne maintenant vers ce nouveau modèle pour enrichir ses compétences et faire en sorte que ses collaborateurs puissent les conserver et les développer. Dans cette transition, les bonnes pratiques du digital ou favorisées par les outils numériques sont susceptibles aussi de guider les dirigeants d’entreprise. Cependant, si les outils peuvent s’avérer de véritables atouts dans le perfectionnement des talents, la mobilisation et la participation des employés à cette initiative de la société sont nécessaires à sa réussite.

Favoriser le développement des connaissances

Pour que l’employé puisse se perfectionner sur une base continue, il est nécessaire de reconsidérer la formation pour la rendre plus personnalisable et toujours plus accessible.

Ainsi, les systèmes de gestion de l’apprentissage, ou plates-formes de e-learning, cèdent peu à peu la place aux Learning Experience Platforms (LEP), qui ont pour vocation de rassembler toutes les sources de formation internes et externes de l’entreprise et de proposer au bon moment aux salariés ce qui leur permettra d’acquérir le bon apprentissage. Ces derniers innovent sans cesse dans le but de faciliter leur intégration dans la vie de tous les jours, en particulier par le biais de leurs outils de travail (Slack, Microsoft Office, etc.).

Par exemple, quand un collaborateur se sert de Powerpoint, la LEP peut identifier le sujet couvert dans la présentation et fournir un contenu de formation adéquat directement dans une fenêtre adjacente à l’espace de travail de l’employé. De plus, des expériences imbriquées comme la réalité virtuelle ou la création de lieux consacrés spécifiquement à la formation viennent compléter l’efficacité du système.

Contrairement aux programmes de formation classiques qui obligent les employés à suspendre leur travail pendant quelques heures, ce type de formation leur donne une plus grande souplesse dans l’organisation de leur apprentissage.

Les collaborateurs sont au cœur du dispositif

Le machine learning pratiqué par quelques outils numériques offre aussi la possibilité de cartographier les compétences d’une organisation. Ils proposent ensuite aux employés des occasions de se développer, conformément à la stratégie de l’entreprise, et sont en mesure d’établir des liens entre eux pour promouvoir l’apprentissage entre pairs et le partage des compétences, par exemple. L’organisation apprenante encourage par conséquent le développement de la marque employeur en accordant de la valeur à ses collaborateurs, tout en limitant leurs fuites pour faire jaillir des talents inattendus ou insoupçonnables.

Comme c’est souvent le cas, les géants du numérique constituent une source d’inspiration dans la conception de ce nouveau modèle. Slack, qui est maintenant reconnue comme la plate-forme qui fait en sorte que les outils de communication d’entreprise sont désuets, a intégré la direction learning dès le début de sa création comme un élément essentiel de la stratégie de l’entreprise. L’apprentissage est donc indissociable de la vision produit de Slack (Searchable Log of All Conversation and Knowledge), ce qui constitue un autre argument pour le placer au cœur de l’entreprise.

Enfin, si l’organisation apprenante est favorisée par la mise en place de nouveaux outils, elle constitue un véritable changement organisationnel qui requiert un effort de transformation au-delà du domaine de la formation avec la participation de tous les acteurs.

Leave Comment

X